Théâtre – Musique – Danse – Rencontres d’auteurs

CRABE ROUGE


©

Création

Congo
Théâtre

Crabe rouge, un bar sordide le long du fleuve Congo ; Crabe rouge, le bar le plus chaud de Diata-Ville… S’y croisent Bibiche, une danseuse dont l’accouchement est imminent, le « colonel » Dolpic, le tenancier Bayouss et l’ex enfant-soldat Marley. Ce jour-là, la télévision nationale retransmet le procès des responsables des « disparus du Beach », ces réfugiés qui ont disparu lors de leur retour de Kinshasa à Brazzaville en 1999. Mais dans le bar, le chaos de la vie continue, entre les coupures d’électricité à répétition et la nouvelle loi qui interdit la consommation de bière durant le procès.
Julien Bissila, auteur talentueux de Brazzaville, donne naissance à une brochette de personnages extravagants, que seules les guerres, peut-être, révèlent et que son humour carnassier rend encore plus vivants.

« Comment raconter ce que nous avons vécu, l’horreur sans pathos ? On dit que "la guerre anesthésie les consciences", comment faire notre propre devoir de mémoire, rendre justice à nos disparus tout en gardant l’élan vital de notre jeunesse, l’insouciance et la joie qu’on confère à nos âges ?  » (Julien Bissila)

En mai 1999, plus d’un millier de réfugiés congolais (du Congo Brazzaville) reviennent de Kinshasa à Brazzaville par un corridor humanitaire, sous la protection du Haut commissariat aux réfugiés. A leur arrivée à Brazzaville, des centaines de personnes, essentiellement des hommes, sont arrêtées par des agents publics pour interrogatoire : ils ne reviendront jamais. En 2005, le procès acquitte les quinze accusés tout en reconnaissant la disparition de 85 personnes. Depuis 2007, un arrêté ministériel congolais interdit la commémoration publique du massacre du Beach.

DATES

Informations complémentaires

Durée 1h15

Vidéos

Entretien avec Julien Mabiala Bissila à propos de "Crabe rouge"

Détails de la vidéo
Langue : français
Durée : 11 minutes 15 secondes
Lieu : Limoges (Les Francophonies En Limousin)
Participants/comédiens  : Entretien réalisé par Jessie Mill (Conseillère aux projets internationaux, Centre des auteurs dramatiques de Montréal)
Copyright : Les Francophonies En Limousin
Ajoutée le 02/10/2013
Type : Entretien (document vidéo)

Texte et mise en scène Julien Mabiala Bissila
Avec les comédiens Alvie Bitemo, Kaly Soumbou Dorient, Richard Mahoungou, Julien Mabiala Bissila, Ulrich Ntoyo
et le musicien Benoist Bouvot

Création costumes Alvie Bitemo
Scénographie/lumières Charline De Reims
Voix off Papy Mbwiti et Nantené Traoré
Régie lumière Fernando Lopès-Fadiguas
Régie son Denis Vareille
Construction décor Christophe Delaugeas, Pascal Huc, Daniel Roussel

Compagnie Nguiri-Nguiri


Production Compagnie Nguiri-Nguiri
Coproduction Festival des Francophonies en Limousin
Résidence de création au Centre de formation et de recherche en Arts dramatiques de Brazzaville (C.F.R.A.D) avec le soutien du Cercle Culturel Sony Labou Tansi (Brazzaville), Les Bernardines, Festival Mantsina/Scène (Brazzaville), Espace Baobab (Brazzaville), Centre de formation et de recherche en Arts dramatiques (C.F.R.A.D).
Avec le soutien de l’Institut Français, de l’Espace Krysogone Diangouya, du Collectif 12 et de La Fédération.

Accueil en partenariat avec les Centres culturels municipaux de Limoges.

Galerie Photos

Actualités

Crabe Rouge est présenté cet été au festival Contre Courant à Avignon. Les étudiants de l’Académie de théâtre de Limoges présentent aussi la mise en espace de Au nom du père et du fils et de J.M.Weston. Une autre lecture publique enregistrée par RFI en partenariat avec le Festival d’Avignon est présentée en public le 16 juillet 2013.

+ d’info sur Julien Mabiala Bissila

Crédit photos : Christophe Péan, Francophonies en Limousin 2013