Théâtre – Musique – Danse – Rencontres d’auteurs

Julie Gilbert


©
Suisse

Lecture de "Outrages ordinaires" dirigée par Gérard Cherqui par Martial Bourlart, Vincent Lefebvre, Thierry Raulin, comédiens de la Compagnie de l’Oiseau-Mouche


Outrages ordinaires
« Il paraît que le héros est celui qui se distingue par ses exploits ou par un courage extraordinaire. Alors quoi ? Alors qui ? Puisqu’apparemment ce ne sont pas ces migrants, ces colonnes d’hommes et de femmes qui traversent champs de mines, mers, barrages, déserts pour arriver jusqu’à chez nous. Chaque jour en ouvrant les journaux, en côtoyant les gens, je me demande combien de temps encore croirons-nous aux forteresses que l’on érige. Je me demande si je serais capable de traverser la mer sur une planche en bois, si je serais capable de ne pas manger pendant plusieurs jours. Je me demande. » Julie Gilbert.

Julie Gilbert écrit pour le cinéma, essentiellement avec le réalisateur Frédéric Choffat (La Vraie vie est ailleurs, Mangrove, Soledad) et depuis quelques années pour le théâtre (Nos Roses ces putains, Les 13 de B., My Swiss Tour). Ses écrits sont traversés par la question de l’exil et de l’identité. En 2006, elle bénéficie d’une résidence d’écriture dramatique Textes-en-Scène sous la direction d’Enzo Cormann, puis elle réside au Théâtre du Grütli en 2010, où elle écrit et co-met en scène Outrages Ordinaires, présenté ensuite à l’Espace libre (Montréal) en 2012. Depuis 2008, Julie Gilbert est auteure associée du Théâtre Saint-Gervais à Genève où elle écrit les performances théâtrales Droit de vote et Sexy Girl, et développe en ce moment le projet Classes de corps.

Gérard Cherqui, metteur en scène, est aussi acteur, scénariste et réalisateur pour le cinéma et la télévision. Il a été formé notamment à la Royal Academy of Dramatic Art à Londres.
Au théâtre, il travaille avec Chattie Salamon, Ruth Handlen, Gilles Bouillon, Dominique Lurcel, Patrick Haggiag, Frédéric Fisbach, tant les auteurs classiques (Euripide, Molière, Marivaux, Shakespeare) que contemporains (Christophe Pellet, Boumil Hrabal, Primo Levi, Strindberg, Kafka). Il participe à divers ateliers avec Robert Cantarella, Jean-Louis Benoît, Jean-Pierre Sarrazac, Jean Lacornerie, Anna Furse.
Pour le cinéma et la télévision, il tourne Le Joueur de Violon (Festival de Cannes, 1993) de Charlie Van Damme, Le Fils de Gascogne de Pascal Aubier, Je vais bien ne t’en fais pas de Philippe Lioret, Nos Enfants chéris de Benoît Cohen, La Vie d’Artiste de Marc Fitoussi, Jean Moulin de Yves Boisset…
Il met notamment en scène Perdu en Alaska, Alger-Alger, La Balade du Vieux Marin (création Culture Commune), Arié le Lion de Larissa Cain (Musée d’art et d’histoire du judaïsme), A une Heure incertaine (montage de poèmes de Primo Levi).

Compagnie l’Oiseau-mouche
La Compagnie de l’Oiseau-Mouche est une troupe permanente qui compte vingt-trois comédiens professionnels, personnes en situation de handicap mental. Née en 1978, elle est devenue professionnelle en 1981 en créant le premier Centre d’Aide par le Travail artistique de France. En 33 ans, la compagnie a surpassé les objectifs initiaux fixés lors de sa création. Ce qui semblait impossible pour les pionniers des années 70 est devenu le quotidien de l’actuelle génération de comédiens.
Au début des années 2000, le texte devient une composante forte du travail théâtral de la compagnie (Phèdre et Hippolyte d’après Jean Racine, Le Roi Lear de Shakespeare, La Mère de Bertolt Brecht, L’Enfant de la Jungle d’après Rudyard Kipling… Spectacle le plus joué de l’histoire de la compagnie, L’Enfant de la Jungle a fêté sa 150ème représentation en 2011.
A ce jour, le répertoire de la compagnie compte trente-neuf spectacles. Plus de mille quatre cents représentations ont été données en France, Italie, Allemagne, Suisse, Espagne, Canada et même au Pérou !

Lecture dirigée par Gérard Cherqui
par Martial Bourlart, Vincent Lefebvre, Thierry Raulin, comédiens de la Compagnie de l’Oiseau-Mouche.

En partenariat avec Maison des métallos à Paris, la Compagnie l’Oiseau-Mouche (Roubaix).